Accueil Investissement Investir dans les tokens non fongibles (NFTs) : Opportunités et risques

Investir dans les tokens non fongibles (NFTs) : Opportunités et risques

0
Investir dans les tokens non fongibles (NFTs) : Opportunités et risques

Tu as sûrement entendu parler des NFTs, ces tokens non fongibles qui font fureur sur le marché de l’art numérique. Mais sais-tu vraiment ce que sont les NFTs, comment ils fonctionnent et pourquoi ils sont si prisés ? Dans cet article, nous allons te donner les clés pour comprendre les NFTs, leurs opportunités et leurs risques, ainsi que les stratégies d’investissement possibles dans ce domaine.

Comprendre les NFTs

Les NFTs, pour Non-Fungible Token (ou jeton non fongible en français), sont des éléments de contenu numérique liés à la blockchain, la base de données numérique sur laquelle reposent les cryptomonnaies telles que le bitcoin et l’ethereum. Contrairement aux cryptomonnaies, qui sont fongibles, c’est-à-dire qu’elles peuvent être remplacées ou échangées avec une autre identique de même valeur, les NFTs sont uniques et ne sont pas mutuellement interchangeables, ce qui signifie qu’il n’y a pas deux NFTs identiques. Pensez aux cartes Pokémon, aux pièces de monnaie rares ou à une paire de Jordans en édition limitée : les NFTs créent de la rareté parmi des biens autrement disponibles à l’infini – et il y a même un certificat d’authenticité pour le prouver. L‘investissement NFT est une avenue pour ceux qui cherchent à diversifier leurs portefeuilles d’investissements alternatifs en capitalisant sur cette unicité et rareté. Cependant, comme pour tout investissement, il est crucial de comprendre les risques, le marché, et les dynamiques de valeur avant de s’engager dans l’achat et la vente de NFTs.

Les NFTs sont généralement utilisés pour acheter et vendre des œuvres d’art numériques et peuvent prendre la forme de GIF, de tweets, de cartes à collectionner virtuelles, d’images d’objets physiques, de skins de jeux vidéo, de biens immobiliers virtuels, etc. Les NFTs accordent des droits, de propriété ou autre, sur un objet réel ou virtuel comme une œuvre d’art (souvent numérique), un contrat, un diplôme etc., et sont associés à un compte propriétaire comme tout jeton de blockchain, mais le jeton étant non fongible, le propriétaire est garanti unique, ce qui donne la valeur au jeton .

Historique et évolution des NFTs

Les NFTs ne sont pas une invention récente, mais ils ont connu une explosion de popularité en 2021, notamment grâce à la vente record d’une œuvre d’art numérique de l’artiste Beeple pour 69 millions de dollars. Les origines des NFTs remontent à 2012, avec la création du projet Colored Coins, qui visait à associer des actifs réels à des bitcoins En 2014, le projet Counterparty a permis de créer des tokens personnalisés sur la blockchain Bitcoin, donnant naissance aux premières cartes à collectionner numériques, comme les Rare Pepes En 2017, le phénomène CryptoKitties a popularisé les NFTs sur la blockchain Ethereum, en permettant aux utilisateurs de créer, acheter et vendre des chats virtuels uniques Depuis, de nombreuses plateformes et projets ont vu le jour, offrant une diversité et une créativité sans précédent dans le monde des NFTs.

Les bases de l’investissement dans les NFTs

Avant de te lancer dans l’investissement dans les NFTs, il est important de comprendre comment ils fonctionnent, où et comment les acheter, et quels sont les critères à prendre en compte pour évaluer leur valeur. Dans cette section, nous allons te donner les bases pour investir dans les NFTs de manière éclairée et responsable.

Comment les NFTs fonctionnent-ils?

Les NFTs sont des tokens numériques qui représentent un actif unique et non reproductible. Ils sont créés et stockés sur une blockchain, qui est une sorte de registre public et décentralisé qui enregistre toutes les transactions effectuées avec les NFTs. Chaque NFT possède un identifiant et des métadonnées qui le rendent unique et traçable. Les métadonnées sont des informations qui décrivent le NFT, comme son nom, son auteur, sa date de création, son histoire, etc. Les métadonnées peuvent être stockées directement sur la blockchain ou sur une plateforme externe, comme IPFS, qui est un système de stockage distribué et résistant à la censure

Les NFTs sont généralement créés sur la blockchain Ethereum, qui est la plus populaire et la plus développée pour les applications décentralisées (dApps). Ethereum utilise le standard ERC-721 pour les NFTs, qui définit les règles et les fonctions de base pour créer et gérer des tokens non fongibles. Il existe d’autres standards, comme l’ERC-1155, qui permet de créer des tokens fongibles et non fongibles sur le même contrat intelligent, ou le BEP-721, qui est l’équivalent du ERC-721 sur la blockchain Binance Smart Chain. D’autres blockchains, comme Tezos, Flow ou Cardano, proposent également des solutions pour créer des NFTs, avec des avantages et des inconvénients en termes de coût, de rapidité, de sécurité et d’interopérabilité

Où et comment acheter des NFTs?

Pour acheter des NFTs, il faut passer par des plateformes spécialisées, appelées marketplaces, qui mettent en relation les créateurs et les acheteurs de NFTs. Il existe de nombreuses plateformes pour acheter et vendre des NFTs, qui se distinguent par leur thématique, leur interface, leur mode de paiement, leur commission, etc. Parmi les sites les plus populaires, on trouve OpenSea, Fondation, Ethernity ou Rarible. De nombreux services d’échange de cryptomonnaies se sont également lancés dans les NFTs et proposent à leurs utilisateurs d’en acheter ou d’en vendre par le biais de leur interface, comme Binance, Coinbase ou Kraken

Pour acheter des NFTs, il faut créer un compte sur une marketplace. Pour cela, il est indispensable de détenir un portefeuille Ethereum prenant en charge ERC-721 (la norme de jeton NFT basé sur Ethereum), tels que MetaMask, Coinbase Wallet ou encore Fortmatic. Il faut ensuite charger son portefeuille en achetant de l’Ether depuis son cryptowallet ou sur un exchange crypto. L’Ether est la cryptomonnaie qui permet de payer les frais de transaction sur la blockchain Ethereum, appelés gas, ainsi que le prix du NFT. Certaines plateformes acceptent d’autres types de jetons, comme le DAI, le USDC ou le WETH, qui sont des stablecoins, c’est-à-dire des cryptomonnaies dont la valeur est indexée sur une monnaie fiduciaire, comme le dollar D’autres plateformes proposent leurs propres jetons, comme le RARI sur Rarible ou le NFT sur Binance NFT

Une fois son portefeuille chargé, il suffit de se connecter à la marketplace de son choix et de parcourir les différentes catégories et collections de NFTs disponibles. On peut alors enchérir sur un NFT ou opter pour un achat immédiat, selon la ou les option(s) choisie(s) par le vendeur. Il faut ensuite confirmer la transaction sur son portefeuille et attendre que celle-ci soit validée par la blockchain, ce qui peut prendre quelques minutes ou quelques heures, selon la congestion du réseau et le montant des frais de gas Une fois la transaction validée, le NFT est transféré dans le portefeuille de l’acheteur, qui en devient le propriétaire légitime.

Opportunités offertes par les NFTs

Les NFTs sont plus qu’un simple phénomène de mode. Ils représentent une nouvelle forme d’expression, de création et d’échange dans le monde numérique. Ils offrent de nombreuses opportunités aux artistes, aux collectionneurs, aux investisseurs, aux entrepreneurs et aux consommateurs. Dans cette section, nous allons voir quelques exemples d’investissements réussis, les avantages des NFTs comme nouvelle forme d’actif, et les utilisations potentielles des NFTs dans différents secteurs.

Exemples d’investissements réussis

Les NFTs ont permis à certains investisseurs de réaliser des profits considérables en achetant et en revendant des œuvres d’art numériques ou des objets de collection. Voici quelques exemples de ventes records qui ont marqué l’histoire des NFTs :

  • En mars 2021, l’artiste Beeple a vendu son collage numérique « Everydays: The First 5000 Days » pour 69,3 millions de dollars chez Christie’s, devenant ainsi l’artiste vivant le plus cher du monde .
  • En juin 2021, le créateur du mème « Disaster Girl », qui montre une fillette souriante devant une maison en feu, a vendu le NFT de la photo originale pour 473 000 dollars .
  • En septembre 2021, le NFT du premier tweet de Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, a été acheté pour 2,9 millions de dollars par un entrepreneur malaisien .
  • En octobre 2021, le NFT du code source du World Wide Web, écrit par Tim Berners-Lee en 1989, a été adjugé pour 5,4 millions de dollars chez Sotheby’s .
  • En décembre 2021, le NFT de la vidéo « Charlie Bit My Finger », qui montre deux frères se chamaillant, a été vendu pour 760 000 dollars à un collectionneur anonyme .

Les NFTs comme nouvelle forme d’actif

Les NFTs sont des actifs numériques qui peuvent être achetés et vendus comme d’autres types de biens immobiliers. Ils représentent des biens mondiaux tangibles, tels que des œuvres d’art ou des biens immobiliers. Chaque NFT est marqué d’un certificat numérique, ce qui le rend incopiable. Les NFTs présentent plusieurs avantages par rapport aux actifs traditionnels :

  • Ils sont facilement accessibles et transférables, grâce à la blockchain qui assure la sécurité et la transparence des transactions.
  • Ils sont divisibles et fractionnables, ce qui permet de posséder une partie d’un NFT ou de créer plusieurs NFT à partir d’un seul.
  • Ils sont personnalisables et évolutifs, ce qui permet de modifier ou d’améliorer un NFT selon les besoins ou les envies du propriétaire.
  • Ils sont programmables et interactifs, ce qui permet d’ajouter des fonctionnalités ou des services à un NFT, comme des royalties, des droits d’accès, des récompenses, etc.

Utilisations potentielles des NFTs dans différents secteurs

Les NFTs ne se limitent pas aux œuvres d’art numériques. En effet, tout peut être transformé en NFT, notamment les tickets de concert, les albums de musique, les actifs numériques de jeux blockchain, les diplômes, les brevets, etc. Les NFTs peuvent également être utilisés pour représenter des droits de propriété, des contrats de location, des droits de vote, etc. Les NFTs peuvent donc avoir de nombreuses applications dans différents secteurs, tels que :

  • L’art et la culture : les NFTs permettent aux artistes de protéger leur propriété intellectuelle, de toucher un public plus large, de percevoir des revenus récurrents, et de créer des œuvres uniques et innovantes.
  • Le sport et le divertissement : les NFTs permettent aux fans de collectionner des souvenirs, des moments forts, des autographes, des billets, etc. Ils permettent également aux célébrités de se rapprocher de leur communauté, de monétiser leur image, et de créer des expériences exclusives.
  • L’éducation et la formation : les NFTs permettent de certifier les diplômes, les compétences, les badges, etc. Ils permettent également de créer des contenus pédagogiques interactifs, de récompenser les apprenants, et de faciliter l’accès à l’éducation.
  • L’immobilier et la finance : les NFTs permettent de tokeniser les biens immobiliers, de réduire les coûts et les délais de transaction, de diversifier les portefeuilles, et de créer des opportunités d’investissement.
  • La santé et le bien-être : les NFTs permettent de stocker et de partager les données médicales, de garantir la traçabilité des médicaments, de récompenser les comportements sains, et de créer des services personnalisés.

Risques et considérations

Investir dans les NFTs (Non-Fungible Tokens) n’est pas sans risque, et comprendre comment créer un NFT fait partie intégrante de la maîtrise de cet investissement. Il existe plusieurs facteurs qui peuvent affecter la valeur, la sécurité et la légalité des NFTs. Avant de se lancer dans la création d’un NFT, il est crucial de comprendre le processus, qui comprend la sélection d’une œuvre ou d’un actif numérique, la détermination de la plateforme sur laquelle le NFT sera minté, et la connaissance des frais associés ainsi que des aspects légaux et de droits d’auteur. Dans cette section, nous allons examiner les principaux risques et considérations à prendre en compte avant de se lancer dans l’aventure des NFTs, y compris les étapes pour en créer un, pour que les investisseurs et créateurs puissent naviguer dans cet espace innovant avec une meilleure compréhension et prudence.

Volatilité et spéculation sur le marché des NFTs

Le marché des NFTs est très volatile et imprévisible. Les prix des NFTs peuvent varier considérablement en fonction de l’offre, de la demande, de la popularité, de la rareté, de la qualité, du contexte, etc. Il n’existe pas de méthode universelle pour évaluer la valeur d’un NFT, ce qui rend difficile de savoir si l’on fait une bonne affaire ou non. De plus, le marché des NFTs est sujet à la spéculation, c’est-à-dire à l’achat et à la vente de NFTs dans le but de réaliser un profit rapide, sans tenir compte de la valeur intrinsèque de l’œuvre. La spéculation peut entraîner une inflation artificielle des prix, mais aussi une chute brutale si la demande diminue ou si l’offre augmente. Il faut donc être prudent et ne pas investir plus que ce que l’on peut se permettre de perdre .

Risques de contrefaçon et de fraude

Les NFTs sont censés garantir l’authenticité et la traçabilité d’une œuvre numérique, mais ils ne sont pas à l’abri de la contrefaçon et de la fraude. En effet, il est possible de créer un NFT à partir d’une œuvre protégée par le droit d’auteur sans l’autorisation de son auteur, ce qui constitue une violation du droit d’auteur. Il est également possible de créer un NFT à partir d’une œuvre qui n’est pas originale, mais qui est copiée ou modifiée à partir d’une autre source. Il est donc important de vérifier la provenance et la réputation du vendeur, ainsi que la qualité et l’originalité de l’œuvre, avant d’acheter un NFT .

Considérations légales et droits d’auteur

Les NFTs posent également des questions juridiques complexes, notamment en matière de droits d’auteur. En effet, le fait d’acheter un NFT ne signifie pas forcément que l’on acquiert les droits d’auteur sur l’œuvre qu’il représente. Les droits d’auteur restent généralement la propriété de l’auteur de l’œuvre, sauf s’il y a un contrat de cession ou de licence qui stipule le contraire. Cela implique que l’acheteur d’un NFT n’a pas forcément le droit de reproduire, de distribuer, de modifier ou d’exploiter l’œuvre, sauf s’il a obtenu l’autorisation expresse de l’auteur. Il faut donc être attentif aux conditions de vente et aux options de licence qui peuvent accompagner un NFT, et respecter les droits moraux et patrimoniaux de l’auteur .

Les NFTs et la blockchain

Les NFTs sont étroitement liés à la technologie blockchain, qui leur confère leurs propriétés de sécurité, de traçabilité et de rareté. Mais qu’est-ce que la blockchain et comment fonctionne-t-elle ? Dans cette section, nous allons expliquer les principes de base de la blockchain appliqués aux NFTs, et comment cette technologie sécurise votre investissement.

Principes de la blockchain appliqués aux NFTs

La blockchain est une sorte de base de données distribuée et décentralisée, qui enregistre toutes les transactions effectuées avec les NFTs. Chaque transaction est validée par un ensemble de règles appelées mécanisme de consensus, qui garantit que chaque transaction est vraie et correcte. Chaque transaction est également cryptée avec des clés publiques et privées, qui assurent l’authentification et la confidentialité des participants. Chaque transaction est regroupée avec d’autres dans un bloc, qui contient un identifiant unique et un lien vers le bloc précédent. Ainsi, tous les blocs sont reliés entre eux dans une chaîne chronologique et immuable, qui constitue l’historique complet des transactions .

Les NFTs sont des tokens numériques qui représentent un actif unique et non reproductible. Ils sont créés et stockés sur une blockchain, qui leur attribue un identifiant et des métadonnées qui les rendent uniques et traçables. Les métadonnées sont des informations qui décrivent le NFT, comme son nom, son auteur, sa date de création, son histoire, etc. Les métadonnées peuvent être stockées directement sur la blockchain ou sur une plateforme externe, comme IPFS, qui est un système de stockage distribué et résistant à la censure. Les NFTs sont généralement créés sur la blockchain Ethereum, qui est la plus populaire et la plus développée pour les applications décentralisées (dApps). Ethereum utilise le standard ERC-721 pour les NFTs, qui définit les règles et les fonctions de base pour créer et gérer des tokens non fongibles. Il existe d’autres standards, comme l’ERC-1155, qui permet de créer des tokens fongibles et non fongibles sur le même contrat intelligent, ou le BEP-721, qui est l’équivalent du ERC-721 sur la blockchain Binance Smart Chain. D’autres blockchains, comme Tezos, Flow ou Cardano, proposent également des solutions pour créer des NFTs, avec des avantages et des inconvénients en termes de coût, de rapidité, de sécurité et d’interopérabilité .

Comment la technologie blockchain sécurise-t-elle votre investissement?

La technologie blockchain offre plusieurs avantages en termes de sécurité pour votre investissement dans les NFTs. Voici quelques-uns de ces avantages :

  • La blockchain est résistante aux attaques, car il n’existe pas de point de défaillance unique. Pour modifier ou falsifier un bloc, il faudrait obtenir le contrôle de plus de 50% du réseau, ce qui est très difficile et coûteux à réaliser.
  • La blockchain est transparente, car toutes les transactions sont visibles et vérifiables par tous les participants. Cela permet de garantir la provenance et l’authenticité des NFTs, ainsi que de détecter et de prévenir les fraudes.
  • La blockchain est immuable, car une fois qu’un bloc est ajouté à la chaîne, il ne peut plus être modifié ou supprimé. Cela permet de conserver la preuve de propriété et les droits d’auteur des NFTs, ainsi que de préserver leur valeur et leur rareté.

Impact environnemental des NFTs

Les NFTs sont des tokens numériques qui représentent des œuvres d’art, des objets de collection, des actifs virtuels ou réels, etc. Ils sont créés et échangés sur des blockchains, qui sont des bases de données décentralisées et sécurisées. Mais ces blockchains consomment-elles beaucoup d’énergie ? Quel est l’impact écologique des NFTs ? Et existe-t-il des initiatives pour rendre les NFTs plus « verts » ? Dans cette section, nous allons répondre à ces questions et vous informer sur les enjeux environnementaux liés aux NFTs.

La consommation énergétique des NFTs

La consommation énergétique des NFTs dépend de la blockchain sur laquelle ils sont créés et échangés. Il existe deux types de blockchain : celles qui utilisent le mécanisme de preuve de travail (Proof of Work, PoW) et celles qui utilisent le mécanisme de preuve d’enjeu (Proof of Stake, PoS). Le PoW consiste à faire résoudre des problèmes mathématiques complexes par des ordinateurs, appelés mineurs, pour valider les transactions et créer de nouveaux blocs. Le PoS consiste à faire participer les détenteurs de tokens, appelés validateurs, au processus de validation des transactions et de création de nouveaux blocs, en fonction de la quantité de tokens qu’ils possèdent. Le PoW est plus énergivore que le PoS, car il nécessite plus de puissance de calcul et donc plus d’électricité .

Les NFTs les plus populaires sont actuellement créés sur la blockchain Ethereum, qui utilise le PoW. Selon le site Digiconomist, la consommation annuelle d’électricité d’Ethereum est estimée à environ 50 térawattheures (TWh), ce qui équivaut à la consommation de la Suisse. La production d’un seul NFT sur Ethereum représenterait environ 340 kWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’un citoyen européen. D’autres blockchains, comme Bitcoin, qui utilisent également le PoW, sont encore plus gourmandes en énergie. Selon le même site, la consommation annuelle d’électricité de Bitcoin est estimée à environ 120 TWh, ce qui équivaut à la consommation de la Belgique. La production d’un seul NFT sur Bitcoin représenterait environ 700 kWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’un citoyen américain .

Cette consommation énergétique a un impact négatif sur l’environnement, car elle génère des émissions de gaz à effet de serre, qui contribuent au réchauffement climatique. Selon une étude de l’université de Cambridge, la production annuelle de CO2 de Bitcoin est estimée à environ 60 millions de tonnes, ce qui équivaut aux émissions de la Suède. La production annuelle de CO2 d’Ethereum est estimée à environ 25 millions de tonnes, ce qui équivaut aux émissions de la Jordanie La production d’un seul NFT sur Bitcoin ou Ethereum représenterait environ 200 kg de CO2, soit l’équivalent d’un trajet de 800 km en voiture à essence

Initiatives pour des NFTs « verts »

Face à ces chiffres alarmants, de nombreuses initiatives ont été lancées pour réduire l’impact environnemental des NFTs. Certaines visent à changer la blockchain sur laquelle les NFTs sont créés et échangés, en optant pour des solutions plus économes en énergie, comme le PoS. C’est le cas d’Ethereum, qui prévoit de passer du PoW au PoS d’ici la fin de l’année 2021, avec la mise à jour Ethereum 2.0 C’est également le cas de certaines blockchains alternatives, comme Tezos, Cardano, Flow ou Polygon, qui utilisent déjà le PoS ou des variantes, et qui proposent des plateformes de création et d’échange de NFTs plus « vertes », comme Hic et Nunc, Kalamint, NBA Top Shot ou OpenSea Polygon

D’autres initiatives visent à compenser l’empreinte carbone des NFTs, en finançant des projets de reforestation, d’énergie renouvelable, de capture de CO2, etc. C’est le cas de certaines plateformes de NFTs, comme Aerial, Offsetra ou CleanNFTs, qui calculent et compensent les émissions de CO2 des NFTs qu’elles vendent ou achètent C’est également le cas de certains artistes ou collectionneurs de NFTs, qui s’engagent à réduire leur impact environnemental, en choisissant des blockchains plus écologiques, en limitant le nombre de NFTs qu’ils créent ou achètent, ou en reversant une partie de leurs gains à des organisations environnementales

Stratégies d’investissement

Investir dans les NFTs peut être une opportunité intéressante et lucrative, mais aussi un défi complexe et risqué. Il est donc important de bien se renseigner et de se préparer avant de se lancer dans cette aventure. Dans cette section, nous allons vous présenter quelques stratégies d’investissement qui peuvent vous aider à réussir dans le monde des NFTs.

Évaluer un NFT avant investissement

Avant d’acheter un NFT, il est essentiel de faire une évaluation approfondie de sa valeur, de sa qualité et de sa rareté. Il n’existe pas de méthode universelle pour évaluer un NFT, car il s’agit d’un actif subjectif et unique. Cependant, il existe certains critères et indicateurs qui peuvent vous guider dans votre analyse. Voici quelques-uns de ces critères :

  • La provenance : il s’agit de l’origine et de l’historique du NFT, qui peuvent renseigner sur son authenticité, sa légitimité et sa réputation. Il faut vérifier que le NFT a été créé par son véritable auteur, qu’il n’a pas été copié ou falsifié, et qu’il n’enfreint pas les droits d’auteur. Il faut également consulter les transactions antérieures du NFT, qui peuvent indiquer sa popularité, sa demande et son prix.
  • La qualité : il s’agit de la valeur artistique, esthétique et technique du NFT, qui peut dépendre du goût personnel, mais aussi de critères objectifs. Il faut apprécier le style, le contenu, la créativité et l’originalité du NFT, ainsi que sa résolution, sa définition et sa durabilité. Il faut également tenir compte du support et du format du NFT, qui peuvent influencer sa compatibilité et son accessibilité.
  • La rareté : il s’agit de la disponibilité et de la quantité du NFT, qui peuvent affecter son offre et sa demande. Il faut vérifier que le NFT est bien unique et non reproductible, ou qu’il fait partie d’une collection limitée et exclusive. Il faut également prendre en compte les caractéristiques et les attributs du NFT, qui peuvent le rendre plus ou moins désirable et différenciable.

Diversifier ses investissements dans les NFTs

Comme pour tout type d’investissement, il est recommandé de diversifier son portefeuille de NFTs, afin de réduire les risques et d’augmenter les chances de profit. Il existe plusieurs façons de diversifier ses investissements dans les NFTs, selon différents critères. Voici quelques exemples de ces critères :

  • La blockchain : il s’agit de la plateforme sur laquelle les NFTs sont créés et échangés, qui peut varier en termes de coût, de rapidité, de sécurité et d’interopérabilité. Il existe plusieurs blockchains qui proposent des solutions pour créer des NFTs, comme Ethereum, Binance Smart Chain, Tezos, Flow ou Cardano. Il peut être judicieux d’investir dans des NFTs issus de différentes blockchains, afin de profiter de leurs avantages respectifs et de se prémunir contre d’éventuels dysfonctionnements ou changements de réglementation.
  • La thématique : il s’agit du domaine ou du secteur auquel les NFTs appartiennent, qui peut refléter les tendances et les préférences du marché. Il existe de nombreuses thématiques pour les NFTs, comme l’art, le sport, le divertissement, l’éducation, l’immobilier ou la santé. Il peut être intéressant d’investir dans des NFTs de différentes thématiques, afin de diversifier ses sources de revenus et de s’adapter aux évolutions de la demande.
  • La durée : il s’agit du temps pendant lequel les NFTs sont détenus, qui peut influencer la rentabilité et la liquidité de l’investissement. Il existe des stratégies de trading à court terme et à long terme, qui présentent chacune des avantages et des inconvénients. Il peut être pertinent d’investir dans des NFTs à court terme et à long terme, afin de profiter des opportunités à court terme tout en construisant de la richesse à long terme.

À long terme vs. trading à court terme de NFTs

Le trading à long terme et le trading à court terme sont deux stratégies d’investissement qui se distinguent par la durée pendant laquelle les NFTs sont détenus. Chaque stratégie a ses propres caractéristiques, objectifs et risques. Voici une comparaison entre le trading à long terme et le trading à court terme de NFTs :

Trading à long termeTrading à court terme
Il consiste à acheter et à conserver des NFTs pendant des semaines, des mois ou des années.Il consiste à acheter et à vendre des NFTs en quelques heures ou moins.
Il est basé sur une analyse fondamentale et une compréhension approfondie du marché sous-jacent.Il est basé sur une analyse technique et une réactivité aux fluctuations de prix.
Il vise à réaliser des bénéfices plus importants sur une période plus longue.Il vise à réaliser des bénéfices rapides sur de petits mouvements de prix.
Il nécessite beaucoup de patience et de discipline.Il nécessite beaucoup d’attention et de surveillance active.
Il est généralement moins stressant et plus prévisible.Il est généralement plus excitant et plus volatile.
Il est plus adapté aux investisseurs qui cherchent à construire de la richesse au fil du temps.Il est plus adapté aux traders expérimentés qui sont à l’aise avec les risques impliqués.

Conclusion et perspectives d’avenir

Les NFTs sont des tokens numériques qui représentent des actifs uniques et non reproductibles, créés et échangés sur des blockchains. Ils ont connu une croissance exponentielle en 2021, attirant l’attention des artistes, des collectionneurs, des investisseurs, des célébrités et du grand public. Ils offrent de nombreuses opportunités dans différents domaines, comme l’art, le sport, le divertissement, l’éducation, l’immobilier ou la santé. Ils présentent également des avantages par rapport aux actifs traditionnels, comme la facilité d’accès, la divisibilité, la personnalisation, la programmabilité et l’interactivité. Cependant, ils comportent aussi des risques et des défis, comme la volatilité, la spéculation, la contrefaçon, la fraude, les questions juridiques et l’impact environnemental.

Le futur des NFTs et son potentiel inexploré

Le marché des NFTs est encore jeune et en pleine évolution. Il est difficile de prédire son avenir avec certitude, mais il est possible d’identifier certaines tendances et perspectives qui pourraient le façonner. Voici quelques-unes de ces tendances :

  • La transition vers des blockchains plus écologiques, comme le passage d’Ethereum du PoW au PoS, ou l’émergence de nouvelles blockchains qui utilisent des mécanismes de consensus moins énergivores, comme Tezos, Cardano, Flow ou Polygon.
  • L’innovation et la diversification des cas d’utilisation des NFTs, qui vont au-delà des œuvres d’art numériques et des objets de collection, et qui touchent des secteurs variés, comme l’éducation, la formation, la santé, le bien-être, la finance, l’immobilier, etc.
  • L’adoption généralisée et institutionnelle des NFTs, qui implique une meilleure éducation et sensibilisation du public, une réglementation plus claire et adaptée, une intégration plus facile et plus sûre avec les plateformes existantes, et une collaboration plus étroite entre les différents acteurs de l’écosystème.

Conseils pour les investisseurs potentiels en NFTs

Investir dans les NFTs peut être une opportunité intéressante et lucrative, mais aussi un défi complexe et risqué. Il est donc important de bien se renseigner et de se préparer avant de se lancer dans cette aventure. Voici quelques conseils pour les investisseurs potentiels en NFTs :

  • Faire une évaluation approfondie du NFT avant d’investir, en vérifiant sa provenance, sa qualité, sa rareté, son prix, sa demande, sa réputation, etc.
  • Diversifier son portefeuille de NFTs, en investissant dans des NFTs issus de différentes blockchains, de différentes thématiques, et de différentes durées.
  • Choisir une stratégie d’investissement adaptée à ses objectifs, à son profil de risque, et à son budget, en optant pour du trading à long terme ou à court terme, selon ses préférences.
  • Se tenir informé des évolutions du marché, des tendances, des opportunités, et des risques, en suivant les actualités, les analyses, les forums, les réseaux sociaux, etc.
  • Ne pas investir plus que ce que l’on peut se permettre de perdre, et ne pas se laisser emporter par la spéculation, l’émotion, ou la pression sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici